Attention danger ! Blog redoutable...
Plus de 1500 articles sur l'Inde et son cinéma, plus de 350 films notés et annotés, quelque 300 chansons commentées, plus de 1200 références classées, des extraits d’émissions indiennes, un jeu aux trophées vintage...
Vous allez devenir addicts. Vous êtes prévenus !

mercredi 28 septembre 2011

Filmiscopie : Parineeta (2005) 2/2


Si vous voulez lire la 1re partie cliquez ici

Un nouveau jour se lève sur Calcutta, celui du dernier jour de la fête de Durga, dont les effigies vont être immergées dans le fleuve. 



Bureau de Navin
Gurcharan vient rembourser ses dettes.
– Voilà vos 150.000 roupies !
– Où avez-vous trouvé cet argent ?


– J'ai rencontré un homme généreux comme vous... Vous ne connaissez pas Girish ? Je suis son partenaire maintenant... prenez votre argent... j'ai aussi besoin de votre signature et des documents de la maison.


Gurcharan repart heureux, et croise Shekhar.
– J'ai pu rembourser toutes mes dettes. Grâce à la Déesse qui a envoyé Girish de Londres... N'oublie pas de venir à la puja ce soir !



Fête de Durga chez Gurcharan
Devant la statue de Durga, particulièrement vénérée au Bengale pendant 10 jours de fête, on danse et on laisse éclater sa joie.





Plus tard,
 chez Navin Rai
– Tiens Lolita, mets ce collier, dit la mère de Shekhar
– Bijoux, sari, mais pourquoi ? Tout cela est à vous...


– Toi aussi, tu es un peu à moi, non ? Tu es très belle ! J'espère que tu épouseras un prince et que tu gouverneras sur tes sujets...
Allez, va préparer le prince. Il boude, comme son père... il a perdu ses boutons de manchette et sa chaîne ;  fais vite, il ne reste que 15 minutes avant le mariage de Charu.


Chambre de Shekhar
– Il te reste un quart d'heure et tu composes de la musique ? Tiens, je viens de retrouver tes boutons et ta chaîne !



– Je ne veux pas y aller. On s'ennuie aux mariages, il n'y a pas de conversation...
– Ah, ah, ah ! Les mariages sont dictés par un moment favorable... pas par ton humeur ! Et ce soir est spécialement propice ; il suffit d'échanger ses guirlandes pour être mariés...


– Je n'y vais pas ! (le ton monte) Pourquoi as-tu pris de l'argent de cet étranger ? Papa a-t-il demandé de rembourser ? Tu sais pourquoi Girish a donné une telle somme ? Pour t'acheter ! J'aurais pu t'aider, moi...
– Je te l'ai demandé...
– Mais tu n'as pas attendu... j'aurais pu demander à mon père !


– Et je ne suis pas allée au Moulin Rouge, ajoute rapidement Lolita.
– Pourquoi ?
– Parce que tu ne voulais pas... tu sais bien que je ne fais rien sans ton accord... (elle commence à pleurer)... Ils y sont tous allés. Sauf moi...
– Je suis désolé...


 – Prends ta chaîne, murmure Lolita.


Soudain, elle se retourne et passe rapidement la chaîne au cou de Shekhar.


– Tu sais que tu viens de me passer une chaîne autour du cou ? En ce soir favorable...
– Mais, ce n'est pas une guirlande, remarque Lolita.
Shekhar enlève la chaîne en disant :
– Nous allons compléter le rite, dit-t-il sérieusement.
Et il passe la chaîne au cou de Lolita, maintenant jeune mariée et femme de Shekhar.


Au même moment, c'est Charu qui passe la guirlande de fleurs au cou de son mari...


Chambre de Shekhar

Lolita et Shekhar peuvent enfin exprimer leurs sentiments.





 Mariage de Charu, un peu plus tard
Lolita arrive en retard alors que le nouveau marié met la poudre rouge dans la raie des cheveux de Charu.


– Tu étais où, toi ? Tu ne trouves pas que Shekhar est beau aujourd'hui ? demande Koel à Lolita qui sourit dans le vague.


Girish distribue la nourriture aux invités, aidé par Shekhar. Navin, de mauvaise humeur, refuse d'être servi par Girish, l'homme qui lui a fait manquer une superbe affaire.


C'est Shekhar qui remplit son assiette. Son père en profite pour lui rappeler :
– Tu pars à Darjeeling demain matin, soit prêt à 7 heures. Ta mère s'occupera des bagages.

Gare de Calcutta, le lendemain

Depuis les marches du train, Shekhar donne ses recommendations  :
– Raghu ! Occupe-toi bien de la maison, de Maman et aussi de Lolita !


Dans le train
Shekhar ne cesse de penser à Lolita, il la voit partout ! (il s'agit de la même ligne de chemin de fer que celle qu'avait empruntée Sharmila Tagore, mère de Saif Ali Khan, dans le film Aradhana).

Chanson Kasto Mazza par Shreya Ghoshal et Sonu Nigam


Darjeeling (2.000 mètres d'altitude)
Des serviteurs viennent attendre Shekhar pour l'emmener en jeep dans les plantations de thé.


– Siddharth vous attend à l'usine, et je vous ai réservé une chambre à l'hôtel pour cette nuit.
– C'est inutile, je repars ce soir...


– Coucou ! Tu es content de me voir ? demande Gayatri.
– Nous partons dans les plantations retrouver ton frère Siddharth...


Dans les plantations de thé
– Parfait Shekhar, fait Siddharth, je termine les formalités et je te rejoins.


– On va fêter ça ce soir à l'hôtel ? propose Gayatri.
– Impossible, je dois repartir ce soir. J'ai un enregistrement demain avec 50 violonistes !
– C'est vrai, ce mensonge ?


– Siddharth, si je l'épouse, je le tue !



Pendant l'absence de Shekhar
Bureau de Navin Rai

Navin tente de régler au téléphone le problème de la maison auprès de son client qui menace de lui faire connaître la prison.


Lolita entre dans le bureau.
– Monsieur, il faut signer ce dossier...
– 150.000 roupies, ce n'est pas beaucoup pour vous ?
– Pardon ?

– Tu ne penses pas que Girish a payé cher pour une femme que Shekhar s'achète avec l'argent de poche que je lui donne ?
– Vous dépassez les limites, monsieur !
– Tu m'as ridiculisé avec l'argent de ce Girish... Tu connais le mot que l'on emploie pour les femmes qui se vendent pour de l'argent ? Tu es une prostituée ! Sors d'ici, je ne veux plus voir vos visages à toi et à ta famille !


Lendemain matin
Un mur s'élève entre les deux maisons.



– Que se passe-t-il ? demande la femme de Navin.
– Je ne veux plus les voir !


– Ne coupez pas notre arbre !


– Papa ! Calme-toi, rentre à l'intérieur...


– Papa, papa, qu'est-ce qui t'arrive ?


Gare de Calcutta


Shekhar de retour confie des bagages à un porteur quand il aperçoit son père.
– Papa ? Est-ce que tout va bien ? Et maman ?
– Personne ne va bien, la tension de ta mère est montée, Gurcharan a eu une crise cardiaque...


... et dans l'agitation, ils ont décidé de marier Girish à Lolita, ajoute-t-il insidieusement.


Chemin du retour
Shekhar est défait.
– Ce n'est pas possible...
– Cette fille a choisi l'argent d'un autre pour rembourser sa dette. Elle pense que tu es un bon à rien ?


– C'est quoi ce mur ?


– Je l'ai fait construire, je ne supporte plus de les voir.


Chez Navin Rai
Shekhar rend visite à sa mère alitée.
– Te voilà, mon fils. Tu as vu ce qui s'est passé en ton absence ?



– Lolita et Girish sont-ils...
– Oui... C'est Vasundhara qui me l'a dit.
– Je vais à côté...
Shekhar se lève et sort contre la volonté de son père.


Devant la maison de Gurcharan
Girish paie la consultation.
– La crise est passée, dit le médecin, mais je vais vous donner le contact du docteur Caine à Londres. C'est une sage décision de vous rendre là-bas.
– Te voilà Shekhar, dit Girish... Uncle va mieux maintenant.


– Vous partez à Londres ?
– Nous y allons tous, c'est très urgent et je ne peux plus rester ici.


Chambre de Gurcharan

Koel  est éplorée...


Lolita inquiète...


Girish vient aux nouvelles.
– Vous lui avez donné les médicaments avec un verre de lait ? J'attends encore les billets...




En repartant, Shekhar croise le livreur de billets et Vasundhara.


– Lolita et Girish...
– Oui, ton oncle le veut, et les hommes comme Girish sont rares.


Shekhar repart, songeur, quand Lolita le rejoint dans l'escalier. Ils sont seuls.
– Enfin te voilà. Tout va s'arranger...
– Je ne peux pas croire que tu te sois vendue...


– Shekhar...
– Arrête ! Les femmes comme toi, on les appelle des prostituées !
– Ce sont les mots de ton père, pas les tiens. Tu es comme lui...


– Ne parle pas comme ça de mon père (il la gifle) !



Chanson Raat Hamari To par Chitra et Anand Kirkire



Champ de courses



Bureau de Navin Rai
Une affaire se concrétise entre un acheteur anglais et Shekhar.
– Vous êtes très différent de votre père, conclut l'acheteur accompagné par Siddharth. J'aurais préféré avoir traité l'autre contrat, celui de l'hôtel Heritage, avec vous. Je dois vous laisser maintenant, sinon je vais rater mon vol. Au revoir...



– Pour un musicien, tu as de sacrés talents d'homme d'affaires, remarque Gayatri.
– Non, je suis un musicien, un simple musicien.


En remontant vers la chambre, Shekhar rencontre sa mère.
– Shekhar, mauvaise nouvelle... Gurcharan est mort... ils se sont mariés rapidement pour réaliser son dernier vœu. Girish s'est occupé de tout... ils rentrent la semaine prochaine pour les derniers rites.


Cette nuit-là, hanté par l'image de Lolita étreinte par Girish, Shekhar ne peut trouver le sommeil et va se venger sur son piano dans une sorte d'obsession hallucinatoire.





Réveillés par la musique en pleine nuit, les parents de Shekhar entrent dans sa chambre.
– Qu'est-ce qui t'arrive ? Tu vas bien ? demande la mère.
– Dis à Monsieur Tantiya que je vais épouser Gayatri, souffle Shekhar trempé de sueur.


– Bravo, mon fils ! s'exclame Navin, je l'appelle à la première heure !
Tous deux ressortent, la mère étonnée et déçue d'une telle décision.


FIN DU FLASH-BACK (commencé dans la première partie)


Chez Navin Rai, le soir du mariage de Shekhar et Gayatri
Girish entre dans le jardin et se dirige vers la chambre de Shekhar.


– Félicitations pour le mariage ! Je suis venu t'apporter quelque chose de la part de Lolita. Il pose des papiers pliés sur la table.


– Qu'est-ce que c'est ?
– Les papiers de la maison...


– Pour quelle raison ?
– Disons que c'est ton cadeau de mariage... Elle pense ne pas pouvoir te rembourser pour tout, mais elle essaie...


– Ta femme est devenue intelligente...


– Oui, et je l'aime beaucoup, répond Girish.


En passant près du piano, Girish égrène d'un doigt les notes de la musique préférée de Shekhar.
– C'est ça l'air que vous chantiez ensemble tous les deux, non ? Ça m'a rendu tellement jaloux, jour et nuit... mais le mariage m'a guéri. Ma femme m'a guéri... ma Koel.


– Koel ? répète Shekhar, incrédule.


– Je comprends ton étonnement. J'aimais beaucoup Lolita, mais quand je lui ai fait ma demande, elle m'a dit qu'elle était déjà mariée... elle n'a pas voulu dire le nom de celui qui l'avait rendue si pitoyable, même pas à Koel !


– Quand elle t'a offert la maison, j'ai compris. L'argent qu'elle t'empruntait est devenu une dette quand tu as décidé d'épouser Gayatri... Elle ne pouvait pas porter ce fardeau.
Tu n'es pas digne d'elle, Shekhar, tu me fais pitié. Tu as perdu ce qui t'appartenait déjà. Tu dois être bien malheureux...


– Que dois-je faire, maintenant, demande Shekhar.
Navin entre dans la pièce.
– Demande à ton cher Papa ! répond Girish en se dirigeant vers la porte.
– Que faisait Girish ici ? s'enquiert Navin
Shekhar lui tend les papiers de la maison.
– Du business... pour combien ? demande Navin.
Il s'empare aussitôt du téléphone.
– Allô ! Monsieur Tantiya ? Mon fils a réussi là où j'ai échoué... nous avons enfin la grande maison !


– Dieu merci cette maison est la vôtre maintenant, soupire l'épouse de Navin. Elle a déjà fait tant de victimes... Gurcharan mort... Lolita renvoyée dans la plus grande indignité... un mur entre les deux familles. Quand vous lui avez prêté l'argent, vous saviez bien que Gurcharan ne pourrait pas vous rembourser...



– Je suis un homme d'affaires !


– Un mauvais homme d'affaires, ajoute Shekhar.
– Pourquoi ? Quel est le prix de la maison ?
– Elle est gratuite, mais vous allez la payer cher... Vous avez tout, la renommée, la maison... mais vous êtes devenu pauvre, car vous avez perdu votre fils !


– Arrête tes histoires, tout à l'heure tu te maries...
– Demandez d'abord à Tantiya s'il veut donner sa fille à un homme marié. Je suis déjà marié... avec Lolita.
– Ce n'est pas un vrai mariage, rétorque Navin. Donne-lui de l'argent !
– Assez Papa, vous ne pensez qu'à l'argent, je ne veux pas devenir comme vous. Vous m'avez empoisonné l'esprit et je ne pensais qu'à travers vous. Affaires, commerce, argent... Maintenant, je vais ramener ma femme à la maison !


Shekhar descend dans le jardin et s'attaque au mur qui sépare les deux maisons, malgré les ordres de son père, mais encouragé par sa mère et ses amis.






Il réussit à percer un trou à travers lequel il voit s'approcher...





Sous les yeux de Koel et Girish, Lolita retrouve Shekhar qui a un peu grandi...


C'est bientôt l'heure du mariage de Shekhar et de Lolita (au revoir Gayatri !) Musique !

2 commentaires:

Ihcéne a dit…

Super Merci infiniment je n'ai pas encore vu le film mais j'avoue que c'est fantastique de le lire sur ce blog , Shukriya

Sally-Francois a dit…

Si vous le trouvez, vous ne serez pas déçu, c'est mieux que sur un blog. En tout cas, si je vous ai donné envie de le voir, mon but est atteint.
Sally

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...